education-enfant-livre

Si vous cherchez à intégrer l’éducation positive dans votre foyer ou simplement découvrir ce dont il s’agit, vous êtes au bon endroit. Ce style d’éducation, fondé sur des données probantes, privilégie les conseils et les choix plutôt que les exigences et la discipline. Il donne aux enfants des attentes qui les aident à réussir.

L’équipe de Marlotte Paris a regroupé 7 techniques d’éducation positive pour votre enfant, afin de l’aider à se développer tout autour d’un cadre bienveillant.

 

Quand il est temps d’éteindre les écrans

La fin du temps passé devant l’écran peut être une transition difficile. La clé est de définir les attentes avant de commencer. Discutez de la durée du temps alloué et de ce qui est prévu pour la fin du temps.

N’hésitez pas à utiliser un minuteur que votre enfant peut régler lui-même. Lorsque le temps est écoulé, proposez-lui une option pour la suite. Dites quelque chose comme : « Quand ton appareil sonnera, tu pourras jouer avec tes voitures ».

 

Votre enfant s’enfuit en public

Emmener les enfants dans un endroit où il y a beaucoup de monde peut être stressant. Avant de partir, il faut leur dire ce que vous attendez d’eux. Vous pouvez dire : « Nous allons au magasin. Il est important que tu restes près de moi pour que tu sois en sécurité ».

Il faut veiller à reconnaître leur bon comportement lorsque vous êtes en déplacement. Dites quelque chose comme : « Merci d’être resté près de moi pour que tu sois en sécurité. Je savais que tu pouvais le faire ! » De tels commentaires montrent aux enfants que vous êtes attentifs à leurs efforts et les font se sentir bien.

Si votre enfant commence à s’éloigner ou à quitter votre zone immédiate, mettez-vous au niveau de son regard et rappelez-lui calmement vos attentes.

 

enfants-courent

 

Quitter le parc ou un rendez-vous de jeu

Malheureusement, une partie du rôle de parent consiste à décider quand l’amusement est terminé et qu’il est temps de partir. Bien sûr, ce n’est pas toujours facile à faire. Encore une fois, discutez des attentes à l’avance. Parlez du genre de choses qu’ils pourraient faire là-bas et dites-leur que lorsque vous dites qu’il est temps de partir, ils doivent arrêter de jouer et être prêts à partir.

Si votre enfant a du mal à supporter les transitions, il est important de prendre note de ses sentiments. Vous pouvez lui dire : « Je sais que c’est difficile de partir quand on s’amuse, mais c’est le moment de partir. » Rassurez-le en lui disant que ses sentiments sont normaux et que vous n’aimez pas non plus partir quand vous vous amusez, mais que cela fait partie de la vie.

 

Votre enfant veut acheter quelque chose au magasin

Pour de nombreux parents, une sortie au magasin se termine par une dispute avec votre enfant sur ce que vous achetez ou n’achetez pas. Il ne faut pas laisser la honte vous envahir si vous êtes en public. Votre priorité est de vous assurer que votre enfant apprend à gérer la situation. Apprenez-lui à exprimer ce qu’il ressent et à s’exprimer. Il n’y a pas de mal à reconnaître que vous avez entendu ce qu’il aimerait, mais que pour l’instant vous avez besoin de son aide pour choisir un autre article. N’oubliez pas de rester vous-même calme et, si possible, proposez une distraction.

 

Ne pas s’asseoir pour prendre un repas

Les routines sont extrêmement utiles pour apprendre à votre enfant à savoir à quoi s’attendre. L’heure du dîner est une situation parfaite pour mettre en place une routine.

L’idée est d’expliquer à votre enfant pourquoi l’heure du repas est importante. Dites-lui que c’est un moment où tout le monde peut être ensemble et parler. Mais faites aussi en sorte que ce soit amusant ! Demandez-lui quel a été le moment préféré de sa journée. Assurez-vous de leur raconter le vôtre aussi. Cela contribuera à créer un lien avec votre enfant.

Une autre façon d’améliorer l’heure du repas est de laisser votre enfant vous aider. Demandez-lui de s’impliquer dans la planification et la préparation des repas ou de participer au nettoyage. Essayez de limiter votre contrôle pendant ce processus. Cela l’aidera à se sentir utile au sein du foyer et favorisera son indépendance.

 

Ne pas écouter lorsqu’on joue dans l’eau

Les jeux d’eau peuvent être une activité stressante pour les parents. Assurez-vous de toujours passer en revue les règles et n’oubliez pas de les renforcer chaque fois que vous êtes autour de l’eau.

Si votre enfant fait quelque chose d’inapproprié, dites-lui que s’il continue à être dangereux, il devra faire une pause. Et lorsqu’il s’agit de règles de sécurité et de conséquences, l’enfant se montre rapidement plus compréhensif.

 

enfant eau lac

 

Difficulté à s’habituer à l’heure du coucher

De nombreux parents redoutent l’heure du coucher. Tout le monde est épuisé, et vous devez encore mettre les enfants au lit en espérant avoir un peu de temps libre avant de vous coucher.

Avoir une routine régulière est un excellent moyen pour vos enfants de s’habituer à l’heure du coucher. Essayez de faire en sorte qu’elle soit la même chaque soir si vous le pouvez.

N’hésitez pas à rappeler à votre enfant la routine du coucher jusqu’à ce qu’elle soit bien établie. Vous pourriez dire : « Premièrement, tu vas te brosser les dents ; deuxièmement, nous allons lire un livre, et troisièmement, une bonne nuit de sommeil. » Chaque soir, utilisez le même processus. L’objectif est que votre enfant puisse suivre la routine sans votre aide. Elle ajoute qu’il peut être utile pour certains enfants de suivre de simples instructions illustrées.

 

Conclusion

Aucun style parental n’est parfait, et chaque enfant est différent, de sorte que l’éducation positive ne fonctionne pas toujours. Mais si c’est un style que vous souhaitez essayer et suivre, n’oubliez pas de toujours reconnaître les sentiments de votre enfant. Donnez-lui le choix et montrez votre satisfaction quand quelque chose se passe bien. Et n’oubliez pas que vous pouvez toujours réessayer la prochaine fois.

 

Notez cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]

Marie

Marie est la cadette de sa famille, elle a étudié la mode à l’institut français de la mode Paris. Depuis petite elle se souciait des nouvelles tendances en matière de haute couture. Sa mère se souvient d’elle à 8 ans imitant les défilés de ses idoles. Elle occupe aujourd’hui le poste de directrice artistique dans une grande entreprise de textile français. Elle monte avec sa sœur le blog Marlotte (Marie + Charlotte). Son but à travers ce blog est de pouvoir partager sa passion mais aussi de tisser des liens dans le milieu. Elle est engagée dans la lutte féministe et souhaite être actrice des changements dans la société à ce niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.